mercredi, 6 juillet 2022 •

456 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Invité du Club de L’économiste

DG ONAB Daouda Takpara expose les réformes sur le bois




Invité sur Le Club de L’économiste, Daouda Takpara, le Directeur général de l’Office National du Bois (ONAB) a présenté les grandes réformes mises en œuvre par le gouvernement du président Patrice Talon depuis 2016 pour redynamiser la filière bois et gérer durablement les forêts. La séance s’est tenue, jeudi 21 avril 2022, au siège du journal L’économiste du Bénin. Les résultats de ces actions, la mission de l’ONAB ainsi que les perspectives ont été également passés au peigne fin au cours de l’entretien avec des professionnels des médias.

Le secteur du bois, avant 2016, était marqué par des « distorsions » et des « querelles » entre les acteurs de la filière. Selon les déclarations faites par le Directeur général de l’ONAB, Daouda Takpara, jeudi 21 avril 2022, aux professionnels des médias, ça n’allait pas au niveau de la commercialisation du bois. « Il y a avait beaucoup de dissensions entre l’administration et les clients parce que les clients estiment en tant que Béninois, ils ont droit au bois alors qu’ils oublient que lorsqu’il s’agit de gestion des forêts, nos forêts ont des limites. (…) A partir de 2016, le gouvernement béninois a pris la question au sérieux », rappelle l’invité du Club de L’économiste.
La première action du gouvernement a été de suspendre dans un premier temps la vente de bois. Ensuite, après plusieurs réunions visant à trouver le moyen de pacifier la filière, il a été décidé de vendre le bois aux enchères pour permettre l’accès équitable au marché à tous les acteurs de la filière. Cette expérience mise en œuvre pendant deux ans a permis non seulement à l’Office, une structure autonome, d’engranger beaucoup de revenus mais aussi « de connaître à peu près le vrai prix auquel on peut vendre le bois », a indiqué le Dg ONAB.
La vente aux enchères n’a pas eu que des avantages, elle a provoqué d’autres distorsions au niveau du secteur.
Face à la situation des ingénieurs béninois, des artisans qui n’avaient pas du bois en raison d’une couverture financière insuffisante, le gouvernement du président Talon a été sensible. Il a été alors ordonné de réfléchir et trouver les voies et moyens pour mettre l’agrume à disposition des acteurs. « C’est comme ça qu’on est revenu à l’attribution de bois comme ça se faisait auparavant mais cette fois-ci en faisant en sorte que tous ceux qui ont les moyens viennent selon leurs moyens pour avoir du bois, ce qui a fait qu’on a eu du calme jusqu’à présent », a expliqué le Dg ONAB.
Quid des forêts ?
Les réformes prennent en compte les forêts. Le Bénin travaille actuellement à la certification de ses forêts et le processus est avancé. « (…) Nous sommes en train de courir actuellement pour certifier nos forêts. (…) C’est une première chez nous. (…) Ce sera forêt par forêt. Cette fois-ci nous sommes sur les forêts productives parce que la certification, il est vrai que c’est une action environnementale mais, aujourd’hui, c’est beaucoup plus une action commerciale. Parce que quand vous prenez les Américains, les Européens, ils exigent du bois certifié donc du bois légal. Ils savent que ce bois que j’achète étant certifié, n’est pas volé, n’est pas issu d’une manière frauduleuse. Donc, la certification quand bien même elle est assez contraignante et dépensière, elle va au bout du rouleau apporter un plus à l’ONAB parce que nous aurons accès nous-mêmes au marché européen à des prix beaucoup plus intéressants », a précisé Daouda Takpara.

Selon le directeur de l’ONAB, d’autres actions importantes dont la mise en place de l’économie verte ; l’emploi vert ; des activités de gestion durable des forêts dont le reboisement, la régénération ont été mises en œuvre.
« Nous avons désormais des forêts bien gérées, des forêts avec lesquelles nous pouvons même aller sur le marché du carbone mais nos forêts n’ont pas le même âge. Ce sur quoi nous nous focalisons aujourd’hui, c’est de faire en sorte à élargir les espaces parce que aujourd’hui, l’ONAB n’étant qu’à 30 à 35 mètres cube, nous pensons qu’il faut investir sur vingt-cinq ou trente ans pour parvenir au triple de ce volume-là », a fait constater Daouda Takpara.
En ce qui concerne la mission de l’Office, le Dg indique qu’il s’agit de reboiser, protéger et sécuriser les forêts dégradées ; mettre en place un plan d’aménagement participatif visant la gestion durable des forêts et de mettre sur le marché quelques produits.
Aperçu sur l’ONAB
L’Office National du Bois (ONAB) a été créé en 1983 sous les cendres de la Société Nationale pour le Développement Forestier (SNAFOR).
L’ONAB est une structure de l’Etat à caractère industriel et commercial placée sous la tutelle du Ministère du Cadre de vie et du Développement Durable. L’Office est doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. L’ONAB a pour objet le développement durable, la valorisation, l’exploitation et la commercialisation des ressources forestières des domaines de l’Etat à lui confiés et des personnes morales de droit public, le cas échéant en partenariat avec des personnes privées. L’Office dispose d’un Conseil d’Administration, d’une Direction Générale appuyée par trois Directions Techniques telles que la Direction Financière, la Direction Technique (forestière), la Direction Administrative et Commerciale.
M. M.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

21 avril 2022 par Marc Mensah




Un pharmacien condamné à 10 ans de prison et 120 millions (...)


5 juillet 2022 par Marc Mensah
La Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (...)
Lire la suite

La Lutte contre l’infanticide rituel entravées par l’intransigeance de la (...)


5 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
Au nom de la tradition, l’infanticide rituel fait de nombreuses (...)
Lire la suite

Une école pas comme les autres au Bénin


3 juillet 2022 par La Rédaction
Les maux dont souffre l’école sinon le système éducatif béninois sont (...)
Lire la suite

Un propriétaire arrêté pour vol de moto de son locataire


1er juillet 2022 par Marc Mensah
Un homme a été déposé en prison, jeudi 30 juin 2022, pour vol d’une moto (...)
Lire la suite

Un jeune vole 62 millions F, sa mère et son ami arrêtés


30 juin 2022 par Marc Mensah
Le procès de l’ami et de la mère d’un jeune employé d’une entreprise de (...)
Lire la suite

Trois Nigérians jugés le 19 juillet prochain


29 juin 2022 par Marc Mensah
Le procès de trois ressortissants du Nigéria arrêtés pour trafic (...)
Lire la suite

Le St Patron de l’Ordre de Malte célébré à Cotonou


28 juin 2022 par Judicaël ZOHOUN
L’Ambassade de l’Ordre de Malte près le Bénin située dans les villas (...)
Lire la suite

ARIC et IAS forment des cadres à l’audit social à Grand Popo


27 juin 2022 par Ignace B. Fanou
Pour une meilleure performance au sein des entreprises, Azur (...)
Lire la suite

Le rapport provisoire de l’étude sur VBG au Bénin pré validé


27 juin 2022 par Ignace B. Fanou
Les acteurs clés œuvrant pour la protection contre les Violences basées (...)
Lire la suite

Un individu et un élu local jugés le 27 juillet prochain


23 juin 2022 par Marc Mensah
Le procès des auteurs présumés de l’information annonçant l’entrée à (...)
Lire la suite

Le CA Théophile Bassaou remplace feu Alassane Zoumarou


23 juin 2022 par Marc Mensah
Le Conseil communal de Djougou est au complet depuis mardi 21 juin (...)
Lire la suite

Deux agents de l’ANIP jugés le 06 juillet prochain


23 juin 2022 par Marc Mensah
Le Tribunal de Première Instance (TPI) de première de classe de Cotonou (...)
Lire la suite

Le maire Jocelyn Ahyi clarifie et rassure les populations


21 juin 2022 par Ignace B. Fanou
La réaction de la première autorité de la commune de Grand-Popo ne s’est (...)
Lire la suite

Ce qu’il en est des poissons échoués sur les plages


21 juin 2022 par Ignace B. Fanou
Depuis quelques jours, un phénomène peu ordinaire se produit sur les (...)
Lire la suite

36 mois avec sursis pour Owolobè, prison ferme pour 8 ministres


18 juin 2022 par Ignace B. Fanou
Rebondissement dans l’affaire bastonnade au Palais de la confrérie (...)
Lire la suite

4 millions F emportés dans une structure de microcrédit


16 juin 2022 par Marc Mensah
Une structure de micro crédits sise à Bouko dans la commune de N’dali a (...)
Lire la suite

Le 1er bulletin trimestriel d’information 2022 sur les VBG de l’Offe (...)


16 juin 2022 par Ignace B. Fanou
Du 14 au 17 juin 2022, se déroule à l’hôtel Terra Nostra de Ouidah, (...)
Lire la suite

9 individus dont 1 femme arrêtés à Azovè


16 juin 2022 par Marc Mensah
Neuf (09) individus dont une (01) femme ont été arrêtés dans la soirée du (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires