mercredi, 24 juillet 2024 -

574 visiteurs en ce moment

Assemblées annuelles à Nairobi

La BAD augmente son capital exigible de 117 milliards de dollars




Le Conseil des gouverneurs du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé une augmentation générale du capital exigible de 117 milliards de dollars (88,1 milliards d’unités de compte) pour permettre à l’institution de préserver sa capacité de prêt et de répondre aux exigences d’une agence de notation de crédit. Cette approbation porte le capital autorisé de la Banque de 201 milliards de dollars (152 milliards d’UC) à 318 milliards de dollars (240 milliards d’UC).

« Le capital exigible supplémentaire nous permet de maintenir et de tirer parti de notre puissance de feu, tout en préservant notre notation. Je suis reconnaissant aux actionnaires du Groupe et touché par le niveau de confiance qu’ils accordent à l’institution », a déclaré Akinwumi Adesina, président du Groupe de la Banque africaine de développement, lors d’une conférence de presse tenue vendredi à la clôture des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque à Nairobi.

« C’est une démonstration majeure de la foi et de la confiance que nos actionnaires placent en nous, et en notre capacité à bien utiliser nos ressources pour mobiliser des capitaux supplémentaires afin d’en faire encore davantage », a ajouté M. Adesina.

La vice-présidente chargée des Finances et directrice financière de la Banque, Hassatou Diop N’Sele, a indiqué que les quatre grandes agences de notation (Standard and Poor’s, Moody’s, Fitch et Japan Credit Rating) avaient réaffirmé la note AAA de la Banque en 2023, soulignant sa très solide position en matière d’adéquation des fonds propres, sa gestion financière prudente, sa couverture de liquidité très élevée, ses excellents résultats en matière de financement, son statut de créancier privilégié et le très fort soutien de son actionnariat.

Les critères de notation de l’une des agences mondiales de notation de crédit exigent que la Banque africaine de développement détienne un certain niveau de capital exigible AAA pour soutenir la croissance de ses prêts. Compte tenu de la récente dégradation de la note de certains des principaux actionnaires AAA de la Banque, la nécessité d’une augmentation du capital exigible est devenue essentielle, a-t-elle expliqué.

Soutien des actionnaires de la Banque à cette augmentation de capital exigible

Pour Hassan Abdalla, gouverneur de la Banque centrale d’Égypte et gouverneur de la Banque africaine de développement pour l’Égypte, « le maintien de la notation AAA de la Banque africaine de développement, premier partenaire de développement de l’Afrique, est en effet essentiel pour nous - en tant qu’actionnaires de la Banque - afin de permettre à la Banque africaine de développement de fournir un financement du développement suffisant qui réponde de manière adéquate aux besoins et aux défis pressants de l’Afrique et qui accélère sa transformation. L’Égypte félicite la Banque pour l’approbation de son augmentation générale de capital exigible et réaffirme qu’elle ne ménagera aucun effort pour continuer à soutenir notre Banque dans son mandat critique de développement ».

Bärbel Kofler, secrétaire d’État parlementaire auprès du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, a confirmé que l’Allemagne était prête à souscrire sa part dans l’augmentation du capital exigible. « L’Allemagne continue d’être un fervent partisan du développement durable de l’Afrique, et de la Banque africaine de développement en tant qu’institution clé pour soutenir les trajectoires de développement durable des pays membres. Je salue donc la décision du Conseil des gouverneurs de procéder à une augmentation générale du capital exigible afin de maintenir la trajectoire de prêt de la Banque, tout en sécurisant sa note de crédit AAA. J’ai le plaisir de confirmer que l’Allemagne, qui est actuellement le plus grand actionnaire noté AAA, est prête à souscrire sa part dans l’augmentation de capital exigible. »

« En tant que pays hôte des Assemblées annuelles 2024 de la Banque africaine de développement, le Kenya est particulièrement heureux que tous les actionnaires de la Banque aient, une fois de plus, manifesté leur soutien massif à la Banque africaine de développement, la première institution financière d’Afrique, en approuvant à l’unanimité l’augmentation générale de capital exigible de la Banque. Nous saluons ce signal fort envoyé aux marchés, ce qui montre que la Banque est une institution solide, attachée à une note AAA autonome », a souligné Njuguna Ndung’u, secrétaire d’État au Trésor national et à la Planification économique du Kenya, président des Conseils des gouverneurs du Groupe de la Banque africaine de développement

« Nous félicitons la direction, le Conseil d’administration et le Conseil des gouverneurs d’avoir travaillé à l’unisson pour parvenir à une augmentation générale du capital exigible qui préserve la note AAA de la Banque et sa capacité de prêt. L’option retenue témoigne de la confiance de tous les actionnaires dans l’importance et la pertinence de la politique de la Banque. Nous sommes convaincus que nos efforts combinés aboutiront à une note AAA autonome dans un avenir proche », a déclaré Marlon Geswint, gouverneur temporaire pour l’Afrique du Sud

Selon Inés Carpio San Román, directrice générale des Finances internationales au ministère espagnol de l’Économie, du Commerce et des Entreprises, « l’Espagne est heureuse de soutenir l’approbation d’une augmentation du capital exigible pour la Banque africaine de développement, la première du genre parmi les banques multilatérales de développement. Elle garantit que la Banque détient suffisamment de capital exigible noté AAA pour répondre aux exigences des agences de notation et relever les défis futurs. Grâce à sa solidité financière, la Banque africaine de développement joue un rôle essentiel dans le développement durable du continent. »

« Les États-Unis félicitent la Banque africaine de développement pour l’approbation de l’augmentation générale du capital exigible de 88,1 milliards d’unités de compte (117 milliards de dollars), a salué Alexia Latortue, secrétaire adjointe au Trésor américain pour le commerce international et le développement. L’approbation par consensus du Conseil des gouverneurs témoigne d’un fort soutien des actionnaires et envoie le signal clair à toutes les parties prenantes, y compris les agences de notation du crédit, que la Banque africaine de développement est financièrement saine, bien gérée et bénéficie d’un très fort soutien des actionnaires. Les États-Unis sont fiers d’être le plus grand actionnaire non régional de la Banque, et nous sommes solidaires de la Banque qui continue d’être un partenaire fiable pour les pays africains. »

L’augmentation du capital exigible permettra à la Banque de répondre aux besoins considérables de financement du développement de ses pays membres, au regard également des défis mondiaux croissants. Dans le même temps, l’approbation de cette importante augmentation du capital exigible constitue une réponse décisive à l’appel à l’action lancé par la communauté économique mondiale aux banques multilatérales de développement dans le cadre du programme de réforme et d’évolution du G20.

Source : African Development Bank Group (AfDB)

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

6 juin 2024 par Akpédjé Ayosso




La CCI Bénin prépare les entreprises à profiter des opportunités de la (…)


23 juillet 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCI Bénin) organise en (…)
Lire la suite

Le Port sec de Parakou démarre bientôt ses activités


23 juillet 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les activités au Port sec de Parakou, dans le département du Borgou (…)
Lire la suite

Près de 10 millions FCFA à payer par la société G-R TRUST ESTATE SARL


23 juillet 2024 par Marc Mensah
Le tribunal de commerce de Cotonou a condamné, le 04 juillet 2024, la (…)
Lire la suite

Le Bénin 2e en Afrique selon l’Evaluation CPIA de la Banque mondiale


22 juillet 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La Banque mondiale a publié le rapport 2023 de l’Evaluation des (…)
Lire la suite

Le Bénin réexporte 389 millions de dollars d’or en 2022


22 juillet 2024 par Marc Mensah
Le Bénin a réexporté de l’or pour 389 millions de dollars en 2022, (…)
Lire la suite

La CDC Bénin recrute pour 3 profils (conditions)


19 juillet 2024 par Marc Mensah
La Direction Générale de la Caisse des Dépôts et Consignations du Bénin (…)
Lire la suite

Le Maroc et la BAD signent des accords de plus de 600 millions d’euros


17 juillet 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le gouvernement marocain et la Banque africaine de développement (BAD) (…)
Lire la suite

Le parc textile de la GDIZ, un espoir pour les jeunes en quête d’emploi (…)


17 juillet 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une vaste opération de recrutement au profit des unités de (…)
Lire la suite

Des réflexions pour accroître le financement climatique au Bénin


16 juillet 2024 par Akpédjé Ayosso
Le gouvernement du Bénin, en collaboration avec le Fonds Monétaire (…)
Lire la suite

Le Bénin organise une table ronde internationale sur le financement (…)


14 juillet 2024 par Akpédjé Ayosso
L’hôtel Novotel de Cotonou accueille ce mardi 16 juillet 2024, une (…)
Lire la suite

Liste des 51 PRMP des communes ordinaires


13 juillet 2024 par Marc Mensah
Cinquante et un (51) Personnes Responsables des Marchés Publics (PRMP) (…)
Lire la suite

L’Ambassadeur des Émirats rencontre le Patronat du Bénin


12 juillet 2024 par Ignace B. Fanou
La coopération en matière d’économie et d’investissement se renforce (…)
Lire la suite

3 430 milliards de FCFA de dépôts effectués en 2023


10 juillet 2024 par Akpédjé Ayosso
Le rapport d’activités annuel de l’Autorité de régulation des (…)
Lire la suite

Les achats de recharge de crédit estimés à 297 milliards de FCFA


10 juillet 2024 par Akpédjé Ayosso
En 2023, les Béninois ont dépensé 297,039 milliards de FCFA pour achat (…)
Lire la suite

La GDIZ exporte 80 000 pièces de vêtements pour la marque française KIABI


10 juillet 2024 par Judicaël ZOHOUN
La Zone Industrielle de Glo-Djigbé (GDIZ) (www.GDIZ-Benin.com) est (…)
Lire la suite

Les travaux de modernisation en cours au PAC


2 juillet 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le Port d’Anwers international (PAI), concessionnaire du Port autonome (…)
Lire la suite

41 millions de dollars du FMI au profit du Bénin


2 juillet 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Bénin bénéficie d’un décaissement immédiat de 67 millions de dollars (…)
Lire la suite

252 155 unités économiques au Bénin en 2023


30 juin 2024 par Marc Mensah
Les Résultats du Troisième Recensement Général des Entreprises (RGE3), (…)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires