dimanche, 16 janvier 2022 •

525 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Montée des eaux sur les côtes

Un spécialiste explique la montée des vagues




Le coordonnateur du projet de protection contre l’érosion côtière, Philippe Zounmenou, est monté au créneau pour expliquer le phénomène de débordement des eaux observé depuis quelques jours dans certaines localités sur le littoral. Dans un entretien accordé à Kingo TV, il a expliqué le phénomène et rassuré les populations.

Selon Philippe Zounmenou, le déferlement des eaux est un phénomène auquel on est habitué dans le Golfe de Guinée, et qui survient chaque année sur la côte.
Suivant les prévisions des marées, la montée des eaux observée depuis le weekend écoulé sur le littoral, était prévisible. A l’en croire, le Bénin n’est pas le seul pays impacté. C’est toute la côte du Golfe de Guinée qui a été frappée, a informé le coordonnateur du projet de protection contre l’érosion côtière. « C’est un phénomène au terme duquel l’eau de mer qui a envahi la terre, se retire d’elle-même », a-t-il expliqué. Sur la façade du Bénin, trois points singuliers ont été enregistrés. Il a cité le point du PK 6 à hauteur de Le Bélier à Cotonou, la côte au niveau de la zone de Djègbadji à Ouidah, et le segment transfrontalier Hillacondji-Grand-Popo à hauteur d’Agoué.
Selon Philippe Zounmenou, le phénomène a effectivement impacté les populations riveraines. La façade maritime du Bénin étant sous surveillance, des décisions ont été prises suite aux instructions et recommandations des autorités au plus haut niveau pour que la situation soit maîtrisée.
A Grand-Popo, où il y avait un impact plus important, les populations ont été rapidement déplacées du point d’impact ; la zone a été sécurisée par les forces de sécurité publique, le terrain balisé et les dispositions ont été prises pour assurer leur sécurité, a souligné le coordonnateur.
Selon M. Zounmenou, les autorités ne sont pas restées insensibles à la douleur des populations. Plusieurs d’entre elles (préfet, maire, et autres) sont descendues sur le terrain pour « rester au chevet des populations et suivre techniquement le phénomène de manière à apporter des solutions idoines ». A Cotonou, poursuit-il, la situation a été suivie, et grâce aux ouvrages mis en place dans le cadre du projet de protection côtière, « un bon comportement de la bande côtière » face à ce phénomène exceptionnel, a été observé.
Selon Philippe Zounmenou, la montée des vagues de l’océan cette année est survenue en novembre alors que c’est le mois à partir duquel on amorce la période des basses marées. Ce qui, selon lui, dénote des changements climatiques objets de « regroupements » à travers le monde (Cop 26 à Glasgow).

F. A. A.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

10 novembre 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou




Marc Vizy chez l’empereur de Nikki


16 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
L’ambassadeur de France au Bénin, Marc Vizy a pu échanger, le 15 (...)
Lire la suite

Le film "Résistance" ouvre le festival du cinéma russe


16 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
La 4e édition du Festival du cinéma russe a eu lieu du 14 au 15 janvier (...)
Lire la suite

Un homme décède dans une dispute avec son rival


15 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
Un homme a rendu l’âme à la suite d’une dispute amoureuse ce vendredi 14 (...)
Lire la suite

Le jumelage Ouidah Baltimore pour reconstruire les liens brisés par (...)


15 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN
Ouidah et la ville américaine de Baltimore-Maryland vont nouer dans les (...)
Lire la suite

Patrice Hounsou Guèdè retrouve la liberté


15 janvier 2022 par Marc Mensah
L’ancien maire de la commune d’Abomey-Calavi, Patrice Hounsou Guèdè a (...)
Lire la suite

UBA BÉNIN RECRUTE


15 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN
Dans le cadre du renforcement de l’équipe en charge de la gestion des (...)
Lire la suite

Le sort des agents de l’Infosec après sa dissolution


15 janvier 2022 par Marc Mensah
Wilfried Léandre Houngbédji, Secrétaire général adjoint du gouvernement et (...)
Lire la suite

Les promesses du captage-stockage de CO2 « made in Africa/Benin (...)


15 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN
Si le sujet complexe du marché carbone a été au cœur des échanges de la (...)
Lire la suite

Programme des obsèques du roi Kêfa Sagbadjou Glèlè


14 janvier 2022 par Marc Mensah
Le programme des obsèques du roi d’Abomey est rendu public Les (...)
Lire la suite

Patrice Talon gracie 499 prisonniers


14 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le président de la République Patrice Talon a gracié 499 prisonniers (...)
Lire la suite

Lancement du recrutement de 1000 premiers jeunes dans le (...)


14 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
Le programme de recrutement des 1000 premiers jeunes des unités (...)
Lire la suite

L’Ivoirienne Eudoxie Yao à Cotonou


14 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
La star ivoirienne Eudoxie Yao est arrivée à Cotonou dans la nuit de ce (...)
Lire la suite

Le nouveau DG SBEE prend service


13 janvier 2022 par Ignace B. Fanou
Le nouveau Directeur général de la Société Béninoise d’Energie Electrique (...)
Lire la suite

Les inscriptions au recrutement militaire prorogées au 21 (...)


13 janvier 2022 par Marc Mensah
Initialement prévue pour vendredi 14 janvier 2021, la date de clôture du (...)
Lire la suite

Un Kaléta condamné à 2 mois de prison fermes


13 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
Poursuivi pour « coups et blessures volontaires », un kaléta a écopé, ce (...)
Lire la suite

Ratification d’une Convention sur l’évasion fiscale entre le Bénin et le (...)


13 janvier 2022 par Marc Mensah
Le Projet de loi portant autorisation de ratification de la convention (...)
Lire la suite

Un véhicule tue deux écolières à Agoué


13 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
Deux écolières ont été tuées dans un accident de la circulation mardi 11 (...)
Lire la suite

Un garçon de 11 ans décède par noyade


13 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
Mort par noyade d’un garçon à Agatogbo, une localité de la commune de (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires