mardi, 18 juin 2024 -

940 visiteurs en ce moment

Financement de BAD

Le Bénin bénéficie de 24,6 milliards pour stimuler la pêche et l’aquaculture




Le Bénin et la Banque africaine de développement (www.AfDB.org) ont officiellement lancé ce 15 mai 2024 à Cotonou, le Projet de promotion de l’aquaculture durable et de la compétitivité des chaînes de valeur de la pêche (https://apo-opa.co/4bpAOM2) afin d’accroître la part du secteur de la pêche et de l’aquaculture dans la sécurité alimentaire et les économies locales.

« C’est une longue attente d’une importante partie de la communauté de la pêche au Bénin pour ce projet qui vient d’être satisfaite », s’est félicité Gaston Cossi Doussouhoui, ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et des Pêches. « Nous avons des hommes et des femmes qui ne vivent que des produits de la pêche et n’avaient pas de moyens d’exprimer leur potentiel. Et ce sous-secteur était considéré comme le parent pauvre de notre secteur agricole. Nous allons inverser les tendances en exploitant la volonté politique qui existe aujourd’hui », a-t-il poursuivi.

Depuis l’indépendance du Bénin, le sous-secteur de la pêche et de l’aquaculture est sous exploité malgré ses énormes potentialités au point de devenir un facteur limitant la croissance du secteur agricole, a ajouté M. Doussouhoui. Ce sous-secteur occupe environ 15 % de la population active et contribue pour 8 % à la formation du produit intérieur brut (Pib) agricole du pays. La production halieutique ne couvre que 40 % des besoins nationaux, ce qui ouvre la voie à une grosse importation de produits de pêche pour combler le déficit.

Pour corriger toutes ces insuffisances, le gouvernement béninois a décidé, en 2016, de faire de ce sous-secteur une des locomotives de la croissance économique du pays. Plusieurs interventions de partenaires au développement et des initiatives privées ont ainsi permis de répondre en partie à cette situation de crise. Le Projet de promotion de l’aquaculture durable et de la compétitivité des chaînes de valeur de la pêche figure parmi ces initiatives visant à développer durablement la production et la productivité de la filière aquacole nationale.

D’un coût d’environ 24,6 milliards de francs CFA, ce projet vise à promouvoir, au cours des cinq prochaines années, une pisciculture compétitive et résiliente au climat avec comme fer de lance la mise en place des cages flottantes et villages aquacoles sur de grandes superficies. Des chaînes de valeur commerciales, attractives seront bâties et soutenues pour écouler la production, ainsi que des appuis en vue d’améliorer la gouvernance des pêcheries continentales et maritimes. Le projet appuiera notamment les entreprises aquacoles opérationnelles (centres d’alevinage, fermes aquacoles, fabriques d’aliments) pour moderniser leurs outils et accroître les capacités de production. Le projet permettra de produire annuellement 65 millions d’alevins (40 millions de tilapia, 20 millions de clarias et 5 millions d’autres espèces) et 30 000 tonnes d’aliments.

« C’est le lieu de remercier la Banque africaine de développement et le Fonds mondial pour l’environnement pour leur accompagnement continu du gouvernement et des bénéficiaires en vue de l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Bénin. Je demande aux bénéficiaires de coopérer étroitement avec le projet et de leur faciliter la tâche », a déclaré le ministre Dossouhoui.

« La mise en œuvre de ce projet permet à la Banque d’élargir son portefeuille de projets et de se positionner comme un partenaire clé du développement socio-économique au Bénin », a indiqué Robert Masumbuko, responsable pays de la Banque africaine de développement au Bénin. « Je voudrais rappeler, pour m’en féliciter, la rapidité exceptionnelle de la signature de la lettre d’accord en décembre 2023, après approbation du projet par le Conseil d’administration de la Banque, le 22 novembre 2023. Je voudrais exhorter l’ensemble des membres de l’équipe du projet à la mise en œuvre diligente des activités et rassurer que le Groupe de la Banque africaine de développement n’épargnera aucun effort pour la réussite de cet important projet pour la population béninoise », a-t-il ajouté.

À propos du Groupe de la Banque africaine de développement :
Groupe de la Banque africaine de développement est la principale institution du financement du développement en Afrique. Il comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN). Représentée dans 41 pays africains, avec un bureau extérieur au Japon, la Banque contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 Etats membres régionaux.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

18 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN




WAPCo enregistre une baisse des volumes de gaz naturel à transporter


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La société West African Gas Pipeline Company Limited (WAPCo) connait (...)
Lire la suite

La DG de l’ANaGeM se prononce sur l’ouverture des autres marchés


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La Directrice Générale de l’Agence Nationale de Gestion des Marchés (...)
Lire la suite

Les 9 marchés de Cotonou estimés à près de 32 milliards FCFA


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La construction des 9 marchés urbains de Cotonou a coûté environ 32 (...)
Lire la suite

Léonard Kèdoté nouveau PDG de l’Agetip


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
L’Agence d’exécution des travaux d’intérêts publics au Bénin (AGETIP (...)
Lire la suite

Le BAC officiellement lancé au CEG 1 Dassa


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche (...)
Lire la suite

Un ghetto démantelé à Kétou


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Une descente de la police républicaine dans un ghetto au quartier (...)
Lire la suite

Des Camerounais arrêtés et jugés à la CRIET


16 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (...)
Lire la suite

8 personnes dont deux Béninois arrêtés pour cybercriminalité


16 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
La Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité (BCLCC) du (...)
Lire la suite

Un présumé voleur de motos interpellé par la police à Djougou


16 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Les éléments du commissariat du 3e arrondissement de Djougou ont (...)
Lire la suite

Une pharmacie clandestine démantelée à Adja-Ouèrè, 193 Kg de (...)


13 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Les éléments du commissariat d’arrondissement de Tatonnoukon, à (...)
Lire la suite

La Fondation Claudine Talon sauve encore 31 femmes


13 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
A travers le projet Zéro fistule obstétricale au Bénin, la Fondation (...)
Lire la suite

Des catégories de personnes et objets à inscrire au Fichier de la Police


13 juin 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Les informations nominatives (nom, prénoms, filiation, références de (...)
Lire la suite

Des journalistes condamnés avec sursis, 500 000 f d’amende


12 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Trois journalistes ont été condamnés mardi 11 juin 2024 dans (...)
Lire la suite

Une société cumule plus de 41 millions F de loyers impayés


12 juin 2024 par Marc Mensah
Le preneur de l’immeuble de l’ex hôtel « LA CAPITALE » à Porto-Novo, (...)
Lire la suite

Le corps sans vie d’une femme repêché sur la lagune de Cotonou


12 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Ce mardi 11juin 2024, le corps sans vie d’une femme a été repêché sur (...)
Lire la suite

Clément Capo-Chichi en garde à vue à la BEF


11 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le président de la Commission béninoise des droits de l’Homme (CDBH), (...)
Lire la suite

Tayc et Dadju reçus par Talon


11 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les artistes Tayc et Dadju séjournent au Bénin depuis dimanche 09 (...)
Lire la suite

Un jeune homme risque 05 ans de prison pour escroquerie via internet


11 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires