lundi, 11 décembre 2023 -

746 visiteurs en ce moment

Elimination des barrières non tarifaires (BNT)

Les acteurs économiques béninois sensibilisés à l’usage du MAOC




Amener les organisations professionnelles et les acteurs du commerce à éliminer les Barrières non tarifaires (BNT) à travers l’utilisation du Mécanisme d’alerte aux obstacles sur le commerce (MAOC), c’est l’objectif d’un atelier de sensibilisation organisé, lundi 11 septembre 2023, par la Commission de la CEDEAO à la Chambre du commerce et d’industrie du Bénin (CCI Bénin). Cette activité de l’organisation sous régionale s’inscrit dans le cadre du Plan opérationnel 2021-2023.

En dépit du rôle prépondérant que jouent les structures publiques (police, douane, et autres) pour faciliter les échanges, la résolution des barrières non tarifaires demeure un obstacle dans la région Afrique de l’Ouest.
Pour remédier à cette situation, la CEDEAO a adopté un Mécanisme d’alerte aux obstacles sur le commerce. Ce nouveau mécanisme implique les acteurs économiques qui vivent les réalités au niveau des frontières et corridors pour la résolution des BNT.
Plusieurs organisations professionnelles du secteur privé, importateurs et exportateurs, commerçants et autres acteurs ont participé, ce lundi 11 septembre 2023, à un atelier de sensibilisation sur le nouvel outil.
Le but visé est de renforcer leurs capacités sur le rôle qu’ils doivent joué pour l’identification et la résolution des obstacles non tarifaires grâce au MAOC d’une part, et d’augmenter les opportunités du secteur privé à s’engager dans le plaidoyer en faveur d’un changement de politique pour résoudre les obstacles non tarifaires d’autre part.

Le MAOC selon Justin BAYILI, conseiller principal au commerce du Programme d’appui de l’USAID dans la mise en œuvre de la politique agricole de la CEDEAO, est une plateforme qui permet de rapporter les barrières non tarifaires, et de voir à travers les points focaux dans les différentes administrations, la manière de les solutionner.
C’est une plateforme qui permet à l’acteur économique, de rapporter une difficulté. Une fois que la difficulté est rapportée, le point focal qu’est la chambre de commerce, reçoit l’information, et en fonction de la nature de barrière non tarifaire, l’adresse à son tour à la structure ou à l’administration concernée, a expliqué Justin BAYILI. Il a souligné que la structure concernée après avoir résolu la BNT, renvoie l’information à l’opérateur économique qui a rapporté la difficulté.
Selon le conseiller principal au commerce du Programme d’appui de l’USAID, lorsque la difficulté relève d’un problème structurel, il s’agit de s’assurer que de telles barrières ne se reproduisent plus. « Si c’est juste une résolution ponctuelle, et qu’à chaque fois on reprend les mêmes choses, il faut impérativement travailler à ce que la cause de la survenance de cette difficulté sur le corridor soit définitivement éliminée afin de s’assurer qu’on ne va pas se retrouver à répéter la même situation », a poursuivi Justin BAYILI.
Il espère qu’au terme de l’atelier de sensibilisation, les participants pourront s’approprier le MAOC qui, souligne le conseiller, est « un outil développé par la CEDEAO pour eux ».
M. BAYILI a précisé « qu’il ne s’agit pas de rapporter un problème sur la plateforme. Il s’agit plutôt de rester en alerte dès lors qu’un problème est posé ; et de travailler à trouver de solution à ce problème », a-t-il insisté s’adressant aux points focaux.
L’atelier de formation selon le vice-président de la CCI Bénin, marque une relance du mécanisme d’alerte aux obstacles de commerce.
Pour Camille AROUNA, l’utilisation de l’outil va contribuer à une mise en œuvre améliorée de la politique commerciale au Bénin, et par-delà, dans la sous-région car, dira-t-il, « il touche au vécu quotidien des entreprises ».
L’atelier de sensibilisation sur le MAOC a été animé par Vianney LESAFFRE, Trade and Market Intelligence Division of Market Development à International Trade Centre.

A propos du MAOC
Le Mécanisme d’alerte sur les obstacles au commerce de la CEDEAO (MAOC) est une plateforme qui permet à l’acteur économique de rapporter une difficulté, encore appelée Barrière non tarifaire. Sa mise en œuvre s’explique par les nombreux obstacles au passage des frontières, et la lourdeur des procédures de dédouanement ; deux des goulots d’étranglement très importants, et auxquels les commerçants de la région sont confrontés.
Le MAOC a été officiellement lancée lors de la 2e réunion du Comité régional de facilitation des échanges de la CEDEAO (CRFE) en novembre 2022. L’objectif visé est de réduire les obstacles non tarifaires dans la région, grâce à un système de signalement en ligne, soutenu par un réseau inter-agences sélectionné. Ce qui permet aux entreprises de soumettre les questions liées au commerce ou de signaler des obstacles aux agences du secteur public, d’obtenir une réponse par le biais de la plateforme ou par courrier électronique, et d’être ainsi alertées des questions soumises par d’autres opérateurs concernant des produits ou des pays qui les intéressent.

F. A. A.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

11 septembre 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou




Bio TCHANE satisfait du « progrès substantiel » de la GDIZ après une visite


9 décembre 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Environ 10 mois après son dernier passage, le ministre d’Etat en (...)
Lire la suite

Zul Kifl Salami expose les stratégies d’accès aux investissements (...)


9 décembre 2023 par Akpédjé Ayosso
Le Bénin a signé des accords de financement pour quatre projets d’un (...)
Lire la suite

3.199,274 milliards FCFA pour le budget de l’Etat


8 décembre 2023 par Marc Mensah
L’Assemblée nationale a examiné et adopté, vendredi 08 novembre 2023, (...)
Lire la suite

Le Bénin autorisé à exporter plus de 40 produits vers le Nigéria


7 décembre 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Plusieurs produits en provenance du Bénin pourront désormais entrer (...)
Lire la suite

La TVM désormais payable uniquement sur « tvm.impots.bj »


7 décembre 2023 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le paiement de la Taxe sur les Véhicules à Moteur (TVM) se fera (...)
Lire la suite

35 investisseurs français séduits par la GDIZ


7 décembre 2023 par La Rédaction
Les 35 investisseurs français qui ont pris part au forum de 03 jours (...)
Lire la suite

COFINA signe un prêt de10 millions € pour les PME de la zone UEMOA


5 décembre 2023 par Judicaël ZOHOUN
Dans un contexte stratégique pour l’essor des Petites et Moyennes (...)
Lire la suite

Un Forum RSE prévu le 13 décembre à Cotonou


5 décembre 2023 par Ignace B. Fanou
La cinquième édition des Rencontres de la RSE (Responsabilité (...)
Lire la suite

Cinq filiales de Ecobank remportent le Prix de la Banque de l’année 2023


5 décembre 2023 par Judicaël ZOHOUN
Ecobank, le principal groupe bancaire panafricain, est fier (...)
Lire la suite

35 investisseurs français à Cotonou pour un forum sur l’agribusiness


4 décembre 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
A la suite du Roadshow organisé en juin 2023 par l’Agence de (...)
Lire la suite

Ecobank Bénin désignée Banque de l’année 2023


4 décembre 2023 par Judicaël ZOHOUN
Ecobank Bénin, filiale du premier groupe bancaire panafricain, le (...)
Lire la suite

Les clients des institutions financières peuvent réclamer leurs droits


1er décembre 2023 par Akpédjé Ayosso
Par communiqué en date du 28 novembre 2023, le directeur général du (...)
Lire la suite

Le Séminaire sur la Justice commerciale s’ouvre ce jeudi


28 novembre 2023 par Ignace B. Fanou
Le Conseil des Investisseurs Privés du Bénin (CIPB) en partenariat (...)
Lire la suite

Une mission du FMI note de grandes avancées en six grands points


28 novembre 2023 par Judicaël ZOHOUN
En réponse à une demande des autorités béninoises, une mission du (...)
Lire la suite

Comment générer des revenus passifs en Bitcoins


28 novembre 2023 par Judicaël ZOHOUN
Meta Description : Vous pouvez encore faire fortune sans investir (...)
Lire la suite

De fausses informations diffusées sur le groupe Orabank


23 novembre 2023 par Judicaël ZOHOUN
Orabank, engagée à servir ses clients avec rigueur et professionnalisme
Lire la suite

Orabank, engagée à servir ses clients avec rigueur et professionnalisme


23 novembre 2023 par Judicaël ZOHOUN
C’est avec une grande surprise que nous avons pris connaissance de (...)
Lire la suite

L’INTEGRATION DES BOURSES AFRICAINES EN MARCHE


23 novembre 2023 par Judicaël ZOHOUN
À l’occasion du 30ème anniversaire de l’Association des Bourses (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires