mercredi, 4 août 2021 •

425 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Crise pré-électorale

Des réactions à l’entretien de Patrice Talon




Le chef de l’Etat Patrice Talon au cours d’un entretien tenu dans la soirée du jeudi 11 avril 2019, sur la Télévision nationale avec deux journalistes s’est prononcé sur la situation de crise pré-électorale que traverse le Bénin.
Au terme de la diffusion de l’émission, des réactions n’ont pas tardé. L’ancien ministre-député Candide Azannaï, les députés Houndété et Mitokpè ainsi bien que Dénis Assongba, Béninois vivant aux Etats-Unis ont exprimé leurs opinions.

Candide Azannaï, président du parti Restaurer l’Espoir à travers un post sur sa page Facebook juge cet entretien ‘’indigne du Bénin’’. « Cet entretien ridicule et comédien expose à tous s’il en était besoin qui est l’auteur, le vrai commanditaire du complot de la délinquance électorale en cours au Bénin », dénonce-t-il. A en croire l’opposant au régime Talon, « c’est un coup de force orchestré au plus haut sommet de l’Etat qui vise à la confiscation du pouvoir législatif, donc la privatisation du parlement qui est en cours. La prédation de l’Etat issu du pacte républicain de la Conférence Nationale ».
« Nous vivons un coup d’Etat à ciel ouvert. Triste et honteux ! », se désole-t-il

‹‹Il n’y a plus une démocratie...››

Pour l’ancien ministre délégué à la Défense de Patrice Talon, il n’y a plus une démocratie « dès l’instant où les élections politiques et celles législatives cessent d’être inclusives ».
« C’est vous qui voulez incendier le pays ; nous ne vous laisserons pas le faire. Nous ne voulons plus voir les chars et autres engins militaires canons pointés sur les paisibles populations. Arrêtez ! Cessez de prendre tous les Béninois comme des incultes », s’indigne-t-il.
Le député Eric Houndété a aussi réagi face à l’entretien du président de la République. « Je croyais pouvoir tirer quelque chose de bon de ce débat. Mais hélas rien. Il est dans le colportage des incongruités véhiculées par les membres de ses partis politiques privés depuis quelques jours », indique-t-il. Et il ajoute que pour Patrice Talon, la paix ne vaut pas plus que son pouvoir.
Guy Mitokpè de la minorité parlementaire estime que « c’est un droit constitutionnel de résister face au forfait en cours ». D’après lui, la plus grande tragédie que le pays s’apprête à consommer, ce n’est pas ce qui se passera le 28 avril 2019 mais ce qui se passera après cette date. L’opposant appelle à une lutte pacifique avec de petites serviettes blanches puisque pour lui, il « est de notre responsabilité de préserver, au nom de l’article 66 de la constitution nos acquis démocratiques ».
« Nous sommes en train de finir nos consultations avec nos populations et notre peuple est prêt à sortir massivement pour refuser à ce régime et à toutes les institutions qui ont dealé sur notre silence de commettre cette forfaiture », annonce le député Mitokpè.

‹‹ Les acteurs de l’opposition devraient tirer toutes les leçons de cette situation...›

Dénis Assongba, citoyen de la diaspora américaine, quant à lui félicite le courage politique du Président Patrice Talon « car ça aurait été regrettable que cette réforme du système partisan qui élève le Bénin sur la même longueur d’onde que les grands Etats du monde, tombe ». Pour lui « la stabilité politique d’un pays ainsi que les conséquences heureuses qui pourraient en découler pour ses populations dépend de la force et de la constance de ses acteurs politiques ».
Le Président de l’Organisation non gouvernementale Midogbékpo international a, aussi salué l’appel à la non-violence du chef de l’Etat. Dénis Assogba estime que « les acteurs de l’opposition devraient tirer toutes les leçons de cette situation et se préparer à être plus disciplinés et plus dynamiques à l’avenir ».
Avec la campagne des élections législatives qui démarre ce vendredi 12 avril 2019, Dénis Assongba demande aux opposants de ne rien faire qui puisse donner raison à ceux qui croient qu’ils mettront le pays en ébullition du fait de leur seule non-participation au scrutin prochain. « Il y a plusieurs moyens de contribuer au progrès et au développement de son pays », a-t-il indiqué tout en invitant les uns et autres au maintien de la paix.

Akpédjé AYOSSO

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

12 avril 2019 par Judicaël ZOHOUN




Odile Ahouanwannou champion d’Afrique en titre promet de tout donner à (...)


2 août 2021 par Judicaël ZOHOUN
Odile Ahouanwannou championne d’Afrique d’athlétisme en heptathlon en (...)
Lire la suite

« Nous voulons faire d’Athiémé le pôle touristique le plus fréquenté du (...)


26 juillet 2021 par Judicaël ZOHOUN
Ville historique à fortes potentialités touristiques, Athiémé se veut (...)
Lire la suite

« Nous saluons l’action du gouvernement à répandre ce projet dans tout le (...)


20 juin 2021 par Ignace B. Fanou
Le Directeur du Centre d’excellence régional contre la faim et la (...)
Lire la suite

‘’ Nous sommes certes de 24 nationalités ici, nous avons eu à faire un (...)


25 décembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Premier artisan de la sortie des étudiants à travers le bureau qu’il (...)
Lire la suite

Le groupe Teriba s’engage pour les sans espoir


16 novembre 2020 par Ignace B. Fanou
Quatre (04) artistes-musiciens et groupes musicaux du Bénin (Teriba, (...)
Lire la suite

« Boni Yayi ne peut pas dire qu’il ne nous doit pas des arriérés (...)


19 octobre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Invité sur les antennes de URBAN FM ce 19 octobre 2020, *Paul Essè Iko, (...)
Lire la suite

« L’Afrique tropicale est relativement protégée du Coronavirus » Pr (...)


9 avril 2020 par Judicaël ZOHOUN
Né à Dakar, le 13 mars 1952 à l’hôpital Principal, le Pr. Didier Raoult est (...)
Lire la suite

Le Ministre Tonato parle de ce qui a été fait en 4 ans


8 avril 2020 par Judicaël ZOHOUN
En décembre 2016, lorsque le gouvernement lançait son programme (...)
Lire la suite

Bénin Digital Round 2020 : Optimiser les activités du citoyen grâce au (...)


21 janvier 2020 par Judicaël ZOHOUN
Eric TCHIAKPE, Directeur de KIKA Digital qui organise le Bénin Digital (...)
Lire la suite

V. Poutine explique les enjeux de la nouvelle coopération (...)


22 octobre 2019 par Judicaël ZOHOUN
Dans une interview accordée à l’agence de presse russe TASS, ce 19 (...)
Lire la suite

Le Nigéria interdit les échanges de marchandises via ses frontières (...)


15 octobre 2019 par La Rédaction
Pas d’ouverture des frontières nigérianes sans un accord avec les pays (...)
Lire la suite

800 000 conteneurs à traiter d’ici 2025


23 juillet 2019 par Judicaël ZOHOUN
Le DG du port autonome de Cotonou (PAC), Joris Thys impulse un nouveau (...)
Lire la suite

« L’économie béninoise se porte bien, de mieux en mieux » (Romuald (...)


18 avril 2019 par La Rédaction
L’économie béninoise a fait un véritable rebond ces dernières années. (...)
Lire la suite

L’intégralité de l’entretien de Patrice Talon


12 avril 2019 par Judicaël ZOHOUN
Le chef de l’Etat s’est exprimé ce jeudi 11 avril sur la situation (...)
Lire la suite

’’Le Programme d’alimentation scolaire ne devrait pas concerner que le (...)


15 mars 2019 par Judicaël ZOHOUN
Monsieur le Représentant Résident du PAM au Bénin. Chaque 1er mars, on (...)
Lire la suite

Narcisse Djègui cède sa place à Alexis Houangni


24 septembre 2018 par Judicaël ZOHOUN
Malgré ses succès et la dynamique positive imprimée au secteur coton, qui (...)
Lire la suite

Voici les démarches à mener pour sécuriser une parcelle


20 septembre 2018 par Judicaël ZOHOUN
Plusieurs formalités entrent désormais dans le processus d’acquisition du (...)
Lire la suite

« La corruption affaiblit la justice, interfère avec les droits de (...)


30 juillet 2018 par Judicaël ZOHOUN
A l’heure où notre pays a engagé une transformation de son économie et (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires